samedi 28 mai 2022

Sujet du Mercredi 01 Juin 2022 : DOUTER N'EST PAS NIER.

 DOUTER N'EST PAS NIER.


En 1770 l'Avocat Général Séguier déclare devant le parlement de Paris :
"
Les Philosophes se sont élevés en précepteurs du genre humain. Liberté de penser, voilà leur cri, et ce cri s'est fait entendre d'une extrémité du monde à l'autre. D'une main, ils ont tenté d'ébranler le Trône ; de l'autre, ils ont voulu renverser les Autels. Leur objet était de faire prendre un autre cours aux esprits sur les institutions civiles et religieuses, et la révolution s'est pour ainsi dire opérée... Éloquence, poésie, histoire, romans, jusqu'aux dictionnaires, tout a été infecté."          
Les philosophes dont il parle sont ceux des Lumières et la référence aux "dictionnaires" est celle à l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

La référence aux "dictionnaires infectés" est lourde de présupposés. Crime suprême, les Lumières s'attaquent à la définition même des mots. Ils fouillent et creusent le sens. Ils retirent le superflu. A l'article :

"AUTORITÉ POLITIQUE" de l'encyclopédie on trouvera ainsi : "Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander aux autres. La liberté est un présent du ciel, et chaque individu de la même espèce a le droit d’en jouir aussitôt qu’il jouit de la raison."

Mais définir ainsi les mots est risqué. Lorsque le "présent du ciel" c'est la liberté et pas le souverain le lecteur de l'époque est désormais fondé à se poser des questions, à poser des questions, à s'interroger, à discuter du bien fondé de la monarchie, à douter.

L'interrogation, le doute, sont des corrosifs puissants aussi sont ils, de tout temps, perçus comme des menaces. Si l'on peut douter de tout, si l'on est fondé à s'interroger sur tout, comment peut-on d'une part acquérir des certitudes, comment aussi ne pas en arriver à nier tout et n'importe quoi y compris des faits avérés.

 

C'est le paradoxe, apparent, du fait de douter. C'est la "ruse de la raison" appliquée à l'activité dubitative.

Tout opposant au doute, quel que soit l'objet de celui-ci ( religion, morale, politique… ), vous assène le danger du fanatisme de la conviction
( négationnisme ) et/ou l'abîme du relativisme (scepticisme absolu). Vous êtes immédiatement disqualifié.

 

Pourtant Diderot insiste : " Il faut tout examiner, tout remuer sans exception et sans ménagement... Il faut fouler aux pieds toutes ces vieilles puérilités; renverser les barrières que la raison n'aura point posées; rendre aux sciences et aux arts une liberté qui leur est si précieuse... Il fallait un siècle raisonneur, où l'on ne cherchât plus les règles dans les auteurs, mais dans la nature..."

 

Un siècle plus tard Nietzsche en appellera à faire de la "philosophie au marteau", à faire sonner les idoles qui encombrent les chemins vers la connaissance.

 

Redevenons pragmatiques un instant. En 2002 éclate l'affaire de "pédophilie" d'Outreau. Nos modernes "avocats généraux" de la presse décrivent un des accusés, Mr M.L. comme "pornocrate spécialisé dans la pédophilie" (Le Figaro 15 janvier 2002). La télévision ( France 2) filme les retrouvailles de Mr M. L. avec sa famille. Deux ans et demi plus tôt la même chaîne filmait la même personne, au ralenti, arrivant menottes aux poignets au palais de justice de Boulogne sur Mer.

 

Pourtant en France l'accusé bénéficie de la présomption d'innocence. On pourrait appeler cela, philosophiquement parlant : le bénéfice du doute.

 

Démontrer avant d'affirmer. S'interroger. Douter. Se méfier des apparences. Démarche scientifique peut être et pourquoi pas philosophique après tout.

 

Fonder la connaissance sur le doute n'est pas nier nous rappelle Spinoza avec Descartes. Au-delà des extrémismes du scepticisme absolu et du négationnisme n'y aurait il pas la question de la méthode. Et cette méthode ne serait-elle pas celle de la démonstration qui ne se propose pas de convaincre mais de donner les conditions de la certitude ? Nous serions alors loin de la négation.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du Merc. 01/02/2023 : HOMO ECONOMICUS RATIONNEL

  ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU : 20H30 SALONS DU GRAND HOTEL DU MIDI, PLACE DE LA COMEDIE. HOMO ECONOMICUS RATIONNEL   L’homo économicus...