samedi 12 avril 2014

Sujet du Merc. 16/04 : L'évolution et la sélection naturelle : nouveau credo ?



L’EVOLUTION ET LA SELECTION NATURELLE :
NOUVEAU CREDO ?

CADRE

Nous commencerons par une définition la plus neutre possible de l’évolution, de la sélection naturelle et du vivant.

L’évolution.

La théorie de l'évolution est une description scientifique de la diversification des formes de vie qui apparaissent dans la nature. Cette diversification depuis les premières formes de vie est à l'origine de la biodiversité. Elle écrit l’histoire des espèces et se représente sous la forme d'un arbre phylogénétique. Cette théorie s’est substituée à toutes les anciennes cosmogonies.

L'évolution est causée par la présence de variations parmi les traits héréditaires, tels que la couleur du plumage, d'une population d'individus lors des phases de reproductions. La sélection naturelle repose sur cette variabilité interindividuelle. Elle concerne des caractères affectant la survie et le succès reproductif lui-même. Les caractères sélectionnés dépendent pour la plupart de l’environnement, les organismes, au fil des générations, se trouvant mieux adaptés à lui (nourriture disponible, prédateurs, proies, compétiteurs, climat, pollutions, relief, etc.). Les espèces sont donc profondément conditionnées par leur milieu naturel, aujourd'hui appelé écosystème. Les lémuriformes sur l'île de Madagascar est un exemple frappant illustrant la théorie de l'évolution sur un écosystème précis.
L’évolution et la sélection naturelle ne concernent que le vivant. C’est une exception dans un univers régi par des lois physiques qu’elles fussent « mécaniques » ou « Quantiques » Il nous faut donc définir le vivant

Le vivant
Nous nous contenterons de préciser les caractères du vivant sur lesquels s’appuient l’évolution et la sélection naturelle.
L’identité
L’identité requière un espace délimité possédant une organisation propre. Propriété partagée de la structure virale à l’homme. Deux « individus » peuvent être identiques mais chacun aura son « organisation autonome» limité à un espace clos. Les individus ayant une structure commune sont regroupés sous forme d’espèce.
La reproduction
La reproduction est l’apparition d’une nouvelle structure issue d’un individu vivant, semblable à celui qui lui a donné naissance, mais possédant une identité particulière et une organisation propre. Cette reproduction se fait par « duplication» ou par « fusion » entre deux individu de même espèce.
C’est à ce niveau que la diversité surgit. Par modification lié au hasard de la structure génétique (ADN)
La mort
C’est un des caractères les plus spécifiques du vivant. Cette organisation close à une durée d’existence limitée.  A un moment donné, l’ensemble moléculaire qui constituait l’être vivant (tout en gardant l’ensemble de leurs propriétés physico-chimique) cesse d’être soumis à une organisation propre.

CREDO
L’Origine

Les lois spécifiques du vivant : Organisation propre, diversification et évolution,  surgissent dans un monde régi par d’autres lois. C’est le hasard en mettant en présence les atomes de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote crée la première molécule organique, brique élémentaire du vivant.  Hasard Dieu créateur : Acte de credo 1
C’est le hasard qui fait apparaître une structure auto-organisé ; Le hasard créateur d’ordre !  Acte de Credo 2

L’évolution

Une pierre n’évolue pas. Elle est pierre et reste pierre…et sur cette pierre je bâtirais l’univers ! L’univers va de l’ordre au désordre. D’un Big-bang à une dispersion sans fin … L’ordre n’apparaît dans le monde physico-chimique qu’avec un apport énergétique extérieur (Loi de la thermo dynamique)
Par « hasard » l’évolution crée la diversité : une multitude de structures  différentes auto-organisés, et élabore une sélection « adaptative »  faisant apparaître des structures de plus en plus complexe.
Le hasard crée la complexité Acte de Credo 3
Le hasard porteur d’un sens (direction) Acte de Credo 4

L’éthique évolutionniste

L’évolution et la sélection naturelle sont  les moyens naturels de faire surgir et grandir le meilleur …par élimination du moins bon, du plus faible.
Le Néo-Darwinisme est une lecture biologique du libéralisme pur et dure (Spencer) ou l’inverse le libéralisme est la traduction économique du Néo-Darwinisme.
La loi de la sélection naturel induit sur
Le plan  social :
Élimination des faibles : Races, civilisations, personnes
Ou sur le plan économique :
La régulation de l’économie par la concurrence que se livrent entre elles les entreprises, la survie de la plus puissante, la disparition de la plus faible.
Eugénisme, Libéralisme pur et dur. Acte de credo 5

PISTES DE DISCUSSION
 
Je laisse aux personnes présentes le soin de répondre à ce préambule volontairement caricatural. Je proposerai juste quelques points.
Le hasard à fait aussi son apparition dans le monde physique avec la physique quantique mais deux molécules d’eaux sont toujours identiques, ne meurent pas et obéissent de tout temps aux mêmes lois quoique le niveau énergétique et la localisation de leurs éléments atomiques serait soumis au hasard.
La morale humaine et l’altruisme peuvent être vu comme un produit de l’évolution assurant à l’individu ou au groupe d’individu qui les pratique une supériorité factuelle sur l’égoïsme. L’histoire n’a pas toujours confirmé cette supériorité.
Le souci écologique peut également être appréhendé comme un caractère sélectionné pour la garantie de survie qu’il procure. Il serait favorable au développement humain de  lutter contre le réchauffement climatique qu’il a provoqué. Mais que faire si une nouvelle aire glaciaire survenait « naturellement » …
L’évolution et la sélection naturelle ont fait apparaître des êtres conscients et libres. La liberté et la conscience humaine feraient-ils sortir l’homme de l’évolution et de la sélection naturelle soit par un suicide collectif ou par un sauvetage collectif.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du Merc. 21/02/2024 : La nature selon La Mettrie.

                   La nature selon La Mettrie.    Julien Jean Offray de La Mettrie (1709 – 1751) est connu comme médecin et philosophe mat...