lundi 2 septembre 2019

Sujet du Merc. 04 Septembre 2019 : L'indignation : une fin? Un moyen? ou un leurre? Comment définir le véritable engagement? et avec quels outils philosophiques ?


L'indignation : une fin? Un moyen? ou un leurre? Comment définir le véritable engagement? et avec quels outils philosophiques ?


Il y a bientôt 10 ans, un petit opuscule se vendait à des centaines de milliers d'exemplaires "Indignez-vous!", écrit par un ancien résistant, pro-palestinien, et qui avait connu la torture dans les geôles nazies. Stéphane Hessel n'avait aucune leçon à recevoir en matière d'engagement. Il avait connu le supplice de la baignoire…..Hessel avait accompli avec honneur son destin dans le siècle.
Qu'en est-il en 2019, de cette "indignation"?....Ce livre, brevet d'engagement" pour ceux qui l'achetaient, a-t-il contribué à développer une conscience de ce qui est intolérable? A t il poussé à ce que Hessel appelait"  être fort, militant, et engagé"?

Les foules se sont-elles précipitées pour mettre fin aux massacres au Moyen Orient? aux meurtres quasi quotidien en Palestine, et à la politique d'apartheid dont ce peuple est victime?....Plus proche de nous, à Rouen, dans une indifférence totale,Mamoudou Barry, 34 ans, chercheur en Droit, d'origine guinéenne, a été lynché à mort par un criminel raciste, qui auparavant l'avait insulté sur sa couleur de peau. Ce qui aurait suscité des manifestations de masse, il y a 40 ans, n'a eu comme écho que l'indifférence généralisée. La Normandie de 2019 peut dans la quiétude estivale se transformer en Alabama des années 20.

Nous étions 30 dans les rues de Montpellier, pour Mamoudou Barry, quelques jours avant une Gay Pride qui rassemblait des milliers de participants. Mais il est vrai que depuis longtemps, les Dominants nous ont appris que la fameuse" question sociétale" a eu raison des fondamentaux (Racisme, défense des acquis sociaux et des Droits fondamentaux à l'Education, à la Santé, à l'Emploi)…..Il est vrai qu'entre défendre les Retraites, dénoncer un meurtre raciste, et la protection du rhinocéros blanc, ou le droit de "choisir son sexe", nos foules présentes sur les places publiques ont choisi depuis longtemps.

A y regarder de plus près, l'indignation n'est pas en voie de disparition, mais elle est sélective. Un meurtre à connotation antisémite mobilisera, et heureusement, des foules considérables. Mamoudou n'était qu'un Guinéen vivant "au Pays des Lumières".....Son meurtre restera un fait divers, vite oublié.

Mais, après tout, peut-être est-ce le propre de l'indignation, que de nous faire oublier . Indignons-nous! et passons à une autre indignation!....Les indignations sont comme les gares que l'on voit défiler: on ne s'y arrête pas. "la fonte de la Banquise" "la disparition des espèces" "les Rohingyas" "l'Amazonie en feu"...etc.…..Dans ce magasin des "causes", les rayons sont bien achalandés, et nous pouvons faire notre choix. Il existe même des "permanents" de l'indignation, présent sur tous les terrains.

De même que le jeunisme, et le Ludique, l'Indignation est devenue un dogme, repris quelquefois au plus haut lieu du Pouvoir.

Untel, fournisseur d'armes qui tuent des populations civiles, va s'"indigner" des manquements aux Droits de l'Homme chez son voisin. Instrumentalisé par les Dominants, l'indignation du "citoyen de based", participe autant de la sincérité que de l'émotion, c'est à dire de ce qui nous "projette" hors du raisonnement. C'est à dire, hors du véritable engagement. Les nouvelles technologies permettent de "s'indigner" à peu de frais: un clic sur Change.org,et me voilà dans la douce sensation de militer POUR, de participer à...….. 

Ce frisson des rebelles virtuels conduit il à un véritable engagement, organisé, structuré?.....Dans un monde où, jamais la Pensée Dominante, n'avait  autant récupéré et intégré sa propre contestation, la question mérite d'être posée, éclairée à la lumière de la Philosophie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du mec. 18 septembre 2019 : L'hybridation ses semences : privatisation du vivant en question ?

 L'hybridation ses semences : privatisation du vivant en question ? La science est très claire sur ce principe.    Ernst May...