samedi 25 août 2018

Sujet du Mercredi 29/08/2018 : En quoi, une forme de sexualité peut-elle devenir une revendication ?


En quoi, une forme de sexualité
peut-elle devenir une revendication ? 

L’affaiblissement des repères idéologiques, leur effacement de la culture générale, ont laissé la place à d'autres marqueurs identitaires.

Toute la bataille des idées, menée et en partie gagnée par l'idéologie dominante, a érigé en dogme, le fait que nous n'appartenons plus à une classe, mais à une "communauté" religieuse, sexuelle ou autre.

Les classes sont amenées à lutter entre elles, et à inscrire cette lutte dans des conceptions du monde, élargies et opposées.

La "communauté" ne s'embarrasse pas de la transformation du monde, elle n'est guidée que par la défense de ses propres intérêts. Elle peut exister et s'affirmer dans le cadre de la conservation d'un ordre établi. Elle suppose souvent l'abolition du rapport de force, pour laisser place au consensus et au "vivre- entre- nous". Le croyant avant d'être un exploité ou un exploiteur est un "frère"(ou une sœur).
Le spirituel aura dans ce cas, raison de toute rationalité et de toute analyse critique. Les pouvoirs ont compris tout le parti politique, qu’ils pouvaient tirer de ce communautarisme identitaire. Pour exemple, le formidable soutien du Maire de Montpellier, à ce qui n'était jusque-là, qu'un phénomène minime et folklorique: la St Roch. Au brassage des cultures arabes et juives qui a constitué notre région, à travers le creuset espagnol l'édile préfère l'obscur et indéfinissable concept d'une "culture" des "natifs de souche"(?).

Religieux, mais aussi sexuel, le communautarisme s'affirme de toute part, et peut interroger, sans diabolisation, ni anathème .La sexualité, qui semblerait relever de l'intime, se dévoile ici comme un marqueur identitaire, revendicatif et prosélyte. Et si, peu d'élus prendront le risque et le courage de manifester, pour la défense des acquis sociaux, ou contre la situation en Palestine, il est de bon ton ,en tant que Maire ou autre d'apporter son soutien à toute Gay Pride ,Marche des fiertés ,ou autres….

Le  communautarisme est là, comme preuve que toute autre tentative de préserver une cohésion sociale, et d'affirmer un sentiment d'appartenance élargi, a échoué. Les valeurs révolutionnaires et républicaines de notre Histoire nationale ayant été bafouées depuis longtemps, les "refuges" religieux, sexuels, spiritualistes, prospèrent.

Il semblerait pour un ignorant comme moi, en matière de science du Droit, que la finalité du "droit acquis", était au fond, de ne plus se singulariser et de bénéficier du traitement commun, bref de se dissoudre dans une citoyenneté globale et partagée.

La lutte des Noirs américains, dans leur long combat contre les discriminations, n'était pas de revendiquer des droits spécifiques à leur origine, mais d'acquérir les droits en vigueur pour tout américain, blanc ou noir, et de participer à la production d'une culture homogène.

Aujourd'hui, aborder son homosexualité, est un garant de progressisme. Ainsi, le Secrétaire d'Etat au Numérique, dont on s'attendrait naïvement qu'il nous parle de sa compétence, fait ce que l'on désigne par "coming out», s’étend longuement sur sa sexualité, se médiatise avec son compagnon. Untel, journaliste très connu, nous abreuve sur les médias de ses photos avec son mari, nous présente leur chien, leurs images de vacances….Cela est consternant lorsqu'il s'agit de Céline Dion, Beyoncé ou autre, cela est tout aussi consternant dans ce cas.

Sa propre sexualité est évidemment constitutive de notre personnalité, comme d'autres éléments (culture, origine, croyances…).En quoi, peut-elle être un motif de fierté, au point d'organiser des Marches des Fiertés?
En quoi, les justes et légitimes luttes pour l'égalité des droits et contre les discriminations, ont elles dérivées pour n'être que des manifestations prosélytes, soutenues, pour de bas calculs électoralistes, par des élus.

Quelle est la finalité de cette exposition sur la place publique, de ce qui devrait relever – répétons-le - de l'Intime?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du JEUDI 14/11/2019 : Est-ce que Nietzsche ou Woody Allen peuvent nous aider, quant à notre perception de l’Homme ?

ATTENTION : EXCEPTIONNELLEMENT LE CAFE PHILO SE TIENDRA LE JEUDI 14/11 ET PAS MERCREDI ! Est-ce que Nietzsche ou Woody Allen peuvent ...