dimanche 17 septembre 2017

Sujet du 20 Septembre 2017 : Le tirage au sort, ou le renoncement parfait.



           Le tirage au sort, ou le renoncement parfait



Dans l’histoire de l’humanité nous aurons connu deux types de pouvoir distingue pour diriger les nations, à savoir : la dictature ou la démocratie. On peut ajouter qu’à partir de 1990 et la chute de l’empire soviétique ce sont les régimes démocratiques qui dominent très largement. Car même dans l’Amérique latine ou l’Afrique on constate une progression lente de valeurs républicaine. L’impérialisme, la colonisation, l’esclavage, les guerres de territoires appartienne tous au passé.

Donc à partir du Néolithique quand l’homo sapiens c’est sédentarisé et que les individus décident de diriger et protéger la cité, il faudra attendre plus de 10 000 ans pour que la démocratie se répande  dans une sorte de vérité universelle avec la promesse simple d’une sagesse  supérieur à la tyrannie.

Mais voilà pour différentes raisons obscures,  une nouvelle théorie voudrait qu’il existe une troisième possibilité  en tirant au sort les Elus qui nous dirigent ou qui rédigent nos lois C’est Etienne CHOUARD qui est à l’ origine de cette idée avec un certain succès sur le net. Cette homme totalement inconnu auparavant est prêt pour améliorer son audience de discuter avec n’importe qui pour expliquer sa théorie, (Alain Soral, …..) Ses arguments sont les suivants :

1 En France l’élection au suffrage universelle n’est pas représentative puisqu’il y a une très faible participation.

2 Donc les élus ne représentent pas le peuple.

Sauf qu’il existe une multitude de pays proches de la France, avec chacun une histoire, un passé et des expériences démocratiques qui démontent ces merveilleux arguments.

En Belgique ou le vote est obligatoire et pourtant nous constatons que l’on a bien une succession de gouvernements modérés de centre gauche qui ont accepté l’économie de marché et non jamais choisi l’utopie collectiviste avec des politique publiques et des choix économiques très proche de la France.

La Suisse à une tradition historique de démocratie participative de puis le XII ° Siècle où dans les villages des décisions seront votés à main levé et qui perdure de manière plus moderne, comme chacun sait.

Mais l’argument le plus insupportable dans cette théorie qui est très largement suggéré : est que l’offre politique dans les candidatures et par les dirigeants aux pouvoir, ne tiendrait pas compte du peuple et donc des plus démunis.

Alors  que les propositions et les promesses de réduire les inégalités sont constantes dans toute l’histoire de la démocratie.

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du Mercredi 17/10/2018 : Réussir sa vie.

                                                Réussir sa vie. Philosopher c’est distinguer les concepts ; une action authentique e...