lundi 22 mai 2017

Sujet du 24/05/2017 : PEUT-ON AVOIR LA CONSCIENCE TRANQUILLE ?



PEUT-ON AVOIR LA CONSCIENCE TRANQUILLE ?

« Avoir la conscience tranquille » est une expression très connue. C'est, semble-t-il, ne pas avoir l'esprit perturbé par quelque chose. Lorsque quelqu'un dit « Je n'ai pas la conscience tranquille » c'est qu'il est bouleversé par des choses qu'il a faites, subies ou apprises.

Il existe deux niveaux de conscience :          

        La conscience première (ou spontanée) qui est l'impression plus ou moins claire qu'a l'esprit de ses états. Et       

        La conscience seconde (ou réfléchie) qui est la capacité proprement humaine de faire retour sur cette première impression. 

La conscience réfléchie permet l'analyse et le jugement. « Ce qui élève l'homme par rapport à l'animal, c'est la conscience qu'il a d'être un animal. Du fait qu'il sait qu'il est un animal, il cesse de l'être » (Hegel). Par cette conscience nous nous constituons comme sujets distincts de nos états psychologiques. La conscience, par cette possibilité de réfléchir, est donc toujours conscience de soi en même temps que conscience de quelque chose.
La conscience est la fonction vitale d'adaptation au milieu changeant dans lequel on évolue. Elle nous libère de la force des choses qu'elle s'efforce de connaître pour mieux les transformer. 

La conscience nous dicte nos devoirs et nous fait éprouver remords ou satisfactions quant à nos actes passés. Kant ne disait-il pas : « La conscience est la raison pratique représentant à l'homme son devoir ; »        

Mais est-ce que l'on peut avoir la conscience tranquille, être en paix avec soi-même sans être troublé par les remords ou les regrets et surtout par les désirs ou passions ?
Durant l'enfance par exemple, nous ne sommes préoccupés par aucune responsabilité, car elle apparaît lorsque nous devenons autonomes vers 16 ou 18 ans, quand on commence à être indépendant d'esprit.    
Durant l'enfance on baigne dans une période d'innocence, de naïveté, de construction de soi et on ne se préoccupe pas des problèmes qui nous entourent. Nous pouvons donc penser que le fait de ne pas avoir de responsabilités, ni de devoirs permettrait d'avoir la conscience tranquille...Mais ce n'est pas si simple. C'est le fait de comprendre nos actes et d'avoir conscience d'eux qui permet d'être en paix.       

Ce sont ensuite nos désirs et nos passions qui peuvent influencer le fait d'avoir ou non la conscience tranquille.
On peut avoir la conscience tranquille lorsque nos désirs ne sont pas trop importants et ne sont pas trop impossibles à réaliser. Il est donc nécessaire d'apprendre à connaître les limites de nos capacités émotionnelles et sentimentales pour pouvoir être serein (maîtrise de soi).     

Avoir la conscience tranquille n'est-ce pas au fond cette « ataraxie »que proposent les philosophes antiques ? Peut-on, par conséquent, être en paix, n'avoir pas l'esprit troublé par nos remords et regrets mais surtout par nos désirs et passions ?
Mais au fond, est-ce possible si l'on considère ce qu'est la conscience ? (voir au début du philo piste)      

S'ouvre alors la question de la nature de la conscience. Si, comme le dit Husserl « toute conscience est conscience de quelque chose  », n'est-ce pas dans sa nature de n'être, en tant que conscience, jamais en repos ?        

C'est le conflit que chacun peut connaître en prenant conscience de l'écart entre les normes qu'il a intégrées, propres à la société particulière dans laquelle il vit et celles qui président au respect de la dignité de chacun. N'est-ce pas cette prise de conscience de la différence entre morale particulière et éthique qui nous perturbe ?
En ce sens que dans la vie concrète les injonctions d'une morale ne traitent généralement pas toute personne comme une « fin » mais le plus souvent comme un « moyen » (Kant).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Aliénation : comment ça marche ? FILM CENSURE !

 LA CENSURE DE YOUTUBE AYANT SUPPRIME LE DOCUMENTAIRE CI DESSOUS, NOUS DIFFUSONS LEPOINT DE VUE DE NOAM CHOMSKY : CENSURE CENSURE CEN...