mercredi 25 décembre 2013

Sujet du Jeudi 26/12/2013 : Que peut l'éducation ?



QUE PEUT L’ÉDUCATION ?

Selon l’étymologie, l’éducation signifie par le latin educare, « nourrir », dans une seconde acception par educere, « conduire hors de ». Eduquer c’est apprendre à grandir, à être autonome, à voler hors du nid de ses propres ailes. Cela suppose de faire prendre conscience des limites, développer un sens critique, inculquer certains savoirs et certaines valeurs. C’est aussi transmettre une culture et intégrer les règles de la vie sociale, donner à l’enfant les moyens de s’adapter à la vie adulte tout en conservant une distance critique. De la part des adultes cela suppose du discernement, de la cohérence, de ne pas rester prisonnier de l’affectif, d’être conscient du projet global qu’implique leur mission.
Un certain nombre de conditions sont favorables à une optimisation de l’acte éducatif : savoir être à l’écoute de ses enfants, être ouvert au dialogue, instaurer un climat de confiance réciproque. L’éducateur ne doit pas être avare d’explications, doit se battre sans arrêt pour rappeler les règles, doit savoir être ferme sans être autoritaire.       
Cependant les parents ne sont pas les seuls acteurs de l’éducation :           l’environnement social a aussi une influence et celui-ci doit être pris en compte. Le lien social est également fondateur de la construction de l’individu : famille, voisinage, autres adultes référents….L’effet de groupe agit sur l’enfant et les parents sont ainsi amenés à évoluer avec lui.
L’éducation pose aussi le problème de la cohésion sociale : lorsque les enfants sont élevés dans une culture différente avec des modes de vie et des valeurs différents, une adaptation à la société française exige de leur part un certain nombre d’efforts.      
Vivre en société suppose également le respect des règles sociales. L’éducation doit transmettre ces règles pour la bonne harmonie du corps social. Le courant de l’enfant-roi issu de mai 1968 a entraîné quelques dérives mais les participants reconnaissent que considérer l’enfant comme une personne à part entière (comme le pensait Françoise DOLTO), ne dispense pas d’inculquer à celui-ci les limites.           
Mais jusqu’où faut-il éduquer ? Où s’arrête l’éducation et où commence l’endoctrinement ? Éduquer n’est pas dresser ni embrigader. Il faut garder à l’esprit que l’être humain reste libre de choisir ses propres valeurs dans la vie sociale. pas mettre à l’abri de tout. L’éducateur ne maîtrise pas tout, un enfant peut être très bien éduqué et commettre des délits plus ou moins graves, sous l’influence du monde extérieur ou à l’occasion de graves perturbations personnelles. En quelque sorte l’éducation donne un passeport mais ensuite l’individu reste libre de mener sa vie comme il l’entend.
Nous sommes nous demandés si l’éducation parentale était actuellement en faillite et si oui, pourquoi ?
On peut aussi se demander si le fait qu’un réseau d’assistance se soit mis en place n’entraîne pas une déresponsabilisation des parents. En fait il faudrait pouvoir éduquer les parents défaillants mais qui le fera ?
Quant à l’école certains regrettent qu’elle ne se contente plus seulement d’instruire mais qu’elle doive suppléer par la force des choses à l’éducation parentale. Il s’agit là de missions complémentaires et si il existe une défaillance en amont, l’école ne peut à elle seule combler le lourd déficit parental. D’autre part les enseignants se retrouvent bien démunis face à la lourdeur des tâches qui leur incombent compte tenu des multiples facteurs qui interfèrent dans notre monde moderne : société multi-culturelle, impact grandissant de l’argent, influence massive de la TV…., manque de moyens en terme de postes, manque de soutien de la part des parents….Tous ces paramètres contribuent à diluer les repères et rendre de plus en plus délicate la mission éducative.           
L’éducation passe aussi par l’exemple des adultes les plus influents qui ne doivent pas faillir à leurs missions ( politiques , intellectuels, financiers, gens de média…). Leur comportement, sous le feu des projecteurs, est prépondérant dans l’image que les plus jeunes se font de la Loi et de la vie sociale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1 - Tout commentaire anonyme (sans mail valide) sera refusé.
2 - Avant éventuelle publication votre message devra être validé par un modérateur.

Sujet du JEUDI 14/11/2019 : Est-ce que Nietzsche ou Woody Allen peuvent nous aider, quant à notre perception de l’Homme ?

ATTENTION : EXCEPTIONNELLEMENT LE CAFE PHILO SE TIENDRA LE JEUDI 14/11 ET PAS MERCREDI ! Est-ce que Nietzsche ou Woody Allen peuvent ...